Mission d’information de la CARICOM sur la persistance de la crise politique

150

Une délégation de la CARICOM est arrivée, comme prévu, le lundi 28 janvier, dans la capitale haïtienne. Cette mission conduite par le ministre des Affaires Etrangères de Sainte-Lucie, Julian Hunt, vient s’enquérir des évènements du 17 décembre 2001. La CARICOM est préoccupée par la persistance de la crise politique et sa délégation a rencontré, lundi soir, les ambassadeurs du groupe des pays amis d’Haïti à l’Hotel Montana avant de s’entretenir avec les représentants du pouvoir , de l’Opposition et de la société civile . La mission du CARICOM qui passe 72 heures à Port-au-Prince doit évaluer la situation sur le terrain et soumettre son rapport aux 15 pays membres au cours d’une session prévue du 3 au 4 février 2002. Outre la crise politique, la CARICOM est également préoccupée par le retard mis par le Parlement Haitien à adopter le Traité de  » Chaguaramas  » qui entérine l’intégration d’Haiti au marché commun de la Caraïbe. Depuis plus d’un an, la CARICOM entreprend des démarches en vue de la signature de cette convention par le Parlement Haïtien à majorité lavalas, une 47 e législature en proie à des scandales et en mal de réaliser des séances plénières sinon que pour ratifier un ambassadeur à l’étranger ou voter une résolution de circonstance. Haiti qui a adhéré à la CARICOM depuis juillet 1997 doit impérativement ratifier le Traité de  » Chaguaramas  » pour être membre à part entière de l’Organisation . Depuis quelques temps, les pays de la CARICOM soutiennent la position du gouvernement haitien au sein de l’OEA.

Publicité