Myrlande Manigat émet des réserves sur le 7 février

881

La présidente du Haut Conseil de la Transition (HCT), Mme Myrlande Manigat, doute que le processus électoral puisse être complètement achevé au 7 février .
Déjà elle émet des réserves estimant qu’il ne faut pas considérer cette date comme magique.
Il vaut mieux ne pas s’agripper au 7 fevrier 2024, a telle laissé entendre.


Prenant en compte l’ampleur de la tâche à accomplir, Mme Manigat préconise l’élaboration d’un chronogramme des activités électorales notamment.
Un chronogramme bien pensé n’est pas un corset mais un guide, ajoute t-elle faisant remarquer que le plus important reste les conditions optimales pour réaliser les élections.


C’est au chronogramme qu’il faudrait s’attacher, de l’avis de l’ex sénateure en charge de l’épineux dossier de la réforme constitutionnelle.


Les chantiers sont de grande importance notamment le remaniement ministériel et la formation du Conseil électoral.
En ce qui a trait à la constitution Mme Manigat poursuit des discussions avec les acteurs impliqués dans le processus d’élaboration de la nouvelle constitution sous l’administration de Jovenel Moïse.
Elle entend poursuivre les discussions avec tous les acteurs.

LLM / radio Métropole Haïti

Publicité