Le GSCC est en première ligne dans la lutte contre le cancer en Haïti.

297

Des spécialistes du groupe de support contre le cancer (GSCC) sont en première ligne dans la lutte contre ce fléau en Haïti. Le cancer du sein est la maladie la plus répandue dans le monde suivi du cancer du col de l’utérus. 

Les campagnes de  sensibilisation, notamment durant le mois d’octobre,  concernent toute la population puisque 1% des hommes sont touchés par le cancer du sein, expliquent Nathalie Belisaire et Sherline Charles, membres du conseil de direction du GSCC.

 Toutefois tous les organes peuvent être touchés par le cancer notamment du sang, de la bouche, de la langue,  du pénis etc.

Les facteurs de risque sont notamment l’âge,  la sexualité non responsable, les traitements avec des hormones.   Toutefois les spécialistes ont fait valoir que dans certains cas les causes n’ont jamais pu être identifiées.

Le meilleur traitement reste la prévention. 

Chaque personne doit au moins une fois par mois palper les seins afin de déceler rapidement des tumeurs.

De plus un comportement responsable est indispensable. 

Il faut éviter les aliments en conserve et consommer des produits du jardin. Il faut prioriser les fruits et légumes tout en évitant une grande consommation de sucre qui nourrisse les cellules cancéreuses.

 Les exercices physique sont indispensables puisque la transpiration permet d’éliminer les toxines.  Par ailleurs l’alcool et le tabac sont néfastes pour l’organisme. Les haïtiens ont intérêt à s’investir dans la prévention d’autant qu’il 

n’existe pas de centre de radiothérapie en Haïti. <br><br> LLM / radio Métropole Haïti

Publicité