Nouvelle suspension des exportations de mangues vers les Etats Unis

244

Suspension des exportations de mangues francis à destination des Etats-Unis en raison de la découverte de larves vivantes de mouches des fruits dans certains containers. Le secrétaire d’état à l’agriculture, Joanas Gué, affirme que cette décision a été prise dans le souci d’éviter une mesure d’interdiction du ministère de l’agriculture des Etats-Unis USDA.Selon M. Gué la forte prolifération des mouches dans la région de Gros Morne (Artibonite) après les dernières averses, a causé une contamination des mangues. Le Ministère de l’agriculture, l’Association Nationale des Exportateurs de Mangues (ANEM) et la USDA ont décidé de suspendre les expéditions en raison du niveau d’infestation dans la région de Gros Morne », dit-il précisant que des larves pourraient être retrouvées après le traitement par eaux chaudes. Joanas Gué déclare que le ministère lancera bientôt un programme en vue de réduire la population de mouches dans les différentes régions de culture de mangues.Interrogé sur les pertes financières résultant de cette suspension, le secrétaire d’état à l’agriculture souligne qu’on avait atteint la dernière semaine d’exportation des mangues.De plus, il soutient que cette période est habituellement propice à une prolifération des mouches.  » Le traitement à eaux chaudes est efficace à 99,97% informe M. Gué pour qui le taux d’infestation peut s’avérer trop élevé. Le secrétaire d’état à l’agriculture rassure précisant que la situation n’est pas alarmante. » Nous avons pris cette décision afin de protéger le marché en adoptant des dispositions pour empêcher la répétition de cette situation », ajoute t-il. Le ministère de l’agriculture réalisera les opérations de destruction des mouches suivant le calendrier de production des mangues. » Nous avons commencé le programme à Cabaret et dans la région des Matheu, ensuite ce sera à Leogane, puis le plateau Central et enfin Gros Morne », explique t-il. En ce qui a trait au coût de cette opération, M. Gué précise que le gouvernement financera le programme à hauteur de 25 millions de gourdes. La reprise des exportations de mangues se fera en novembre suivant un calendrier établi par les partenaires.

Publicité