Nouvelle Violence à Anse d’Hainault

319

Ces violents incidents qui ont également fait des dégats matériels importants ont éclaté durant la journée électorale de dimanche entre les partisans de l’Espace de Concertation une coalition de parti de l’Opposition et de Korega. La police de Jérémie s’est rendue sur les lieux pour tenter de ramener l’ordre mais la situation est tendue selon le correspondant de Radio Métropole à Anse d’Hainault. L’ancien sénateur Maxime Roumer a rejeté les accusations portées contre le Korega dans les violences à Anse d’Hainault . M. Roumer a affirmé que le Korega ne s’était pas présenté aux élections de dimanche à Anse d’Hainault. L’ancien parlementaire a dénoncé la complicité de certains dirigeants de l’Opposition de la Grand-Anse dans ces violences.

Publicité