Parfaite harmonie entre la Cour de cassation et les syndicats

225


Le président de la cour de cassation, M. Jean Joseph Lebrun, a donné le ton en ce qui a trait à son administration.
Il a permis, hier, la tenue d’une cérémonie d’investiture du président d’un syndicat de juges.
Le nouveau président du Renamah, M. Jouvens Élysée, a compris le signal fort envoyé par ce geste du président de la cour de Cassation.


Le juge Lebrun jouit toujours d’un support inconditionnel de ses pairs. Il avait bénéficié d’un appui sans faille des syndicats de magistrats dans le consensus ayant permis son accession aux commandes de la Cour de Cassation.


Les juges ont resserré les rangs pour conserver leur territoire face à l’offensive des avocats.
Le président de la Cour de Cassation est intervenu lors de la cérémonie pour mettre l’accent sur le rôle et l’importance de la magistrature.


De nombreux spécialistes plaident pour une nette distinction entre magistrature et avocature . Ils estiment que l’absence de frontière clairement définis est source de confusion et de corruption.


Les syndicat de magistrats sont plutôt présentés comme des associations. L’harmonie entre la Cour de Cassation et les syndicats contraste avec l’ambiance survolté sous la présidence de Jovenel Moïse.
La cour de cassation compte uniquement des juges issus des cours d’appel et ayant fait carrière dans le système.
Des critères strictes avaient permis d’écarter des candidats avocats.

LLM / radio Métropole Haïti

Publicité