Plusieurs secteurs sont préoccupés par la rentrée scolaire

219

A deux semaines de la rentrée scolaire de nombreux parents dénoncent la hausse des frais scolaires dans les établissements privés.Une résidente de la capitale interrogée par radio Métropole a critiqué le laxisme des autorités qui pratiquent la politique du laisser-faire dans le secteur éducatif.Très peu d’activités sont remarquées au centre commercial de Port-au-Prince, principal site de vente de livres et de fournitures scolaires.Le gouvernement a accordé une subvention sur certains ouvrages utilisés au niveau fondamental et envisage également d’accorder une subvention sur plusieurs milliers d’uniformes.En raison de la crise économique, de nombreux enfants ne pourront se rendre dans les établissements scolaires le 7 septembre, date de réouverture des classes.Par ailleurs, l’OIM intensifie son travail de réhabilitation des écoles dans les villes de province grâce à un financement de 4 millions de dollars de l’Agence américaine pour le Développement International (USAID).L’Organisation Mondiale pour la Migration (OIM) espère réhabiliter 37 écoles dans six régions , Port-au-Prince, Gonaïves, Les Cayes, Petit Goâve et Saint-Marc.Cette année l’OIM a été impliquée dans la réhabilitation de 74 établissements scolaires dont 40 % sont situés dans la ville des Gonaïves.LLM

Publicité