Polémique entre l’EDH et un distributeur pétrolier sur une commande de carburant

173

La livraison d’une cargaison de diesel pour le fonctionnement de l’Electricité d’Haiti (EDH) le 12 mars 2004 par la compagnie « Dinasa » soulève bien des interrogations. Le directeur général sortant de l’EDH, Charles Albert, affirme que la compagnie n’est pas à l’origine de cette commande de carburant d’un montant de 235 mille dollars américains. Dans une interview accordée à Radio Métropole , Charles Albert reconnaît que l’essence a été consommée par les moteurs de l’EDH mais nie toute implication dans cette transaction. Le reponsable de l’EDH soutient que la compagnie n’est pas en mesure pour le moment de payer la facture des milliers de gallons de diesel livré à la Centrale de Carrefour. Le directeur de « Dinasa « , Carl Auguste Boisson, affirme que la commande de 200 mille gallons de carburant a été effectivement placée par la direction générale de l’Electricité d’Haiti . Le responsable des « Distributeurs Nationaux » souligne que toutes les procédures ont été respectées dans le cadre de cette opération. M. Boisson se dit surpris par la réaction du directeur général de l’Electricité d’Haiti . La Présidence et le Bureau du Premier ministre ont ouvert une enquête sur des pots de vin dont auraient bénéficié des employés du Palais national dans le cadre d’une commande de fuel pour l’Electricité d’Haiti (EDH). Le chef de cabinet du président de la République , Michel Pierre Brunache, souligne qu’il est important pour l’Exécutif de maitriser le dossier relatif à l’acquisition de carburant pour la compagnie nationale d’électricité.