Protestation contre une éventuelle fermeture du port du Nord-Ouest

408

Lee habitants du Nord Ouest ont lancé hier des manifestations afin d’empêcher la fermeture du port.
Des autorités locales ont rapporté des tractations des officiels du gouvernement visant une fermeture du port considéré comme une passoire.


Des statistiques ne sont pas disponibles mais des centaines d’armes de gros calibre et des centaines de milliers de munitions ont été saisies récemment.


La connivence des autorités judiciaires avec les trafiquants d’armes serait à la base de cette décision toujours à l’étude.
Des scellés ont été posées sur tous les bateaux impliqués dans les récents trafic d’armes et de munitions.


Le dernier scandale de trafic d’armes a impliqué un conseiller du ministre de la justice, le directeur des affaires judiciaire du ministère de la justice et le commissaire du gouvernement de Port-de-Paix.


Les habitants s’opposent à une éventuelle fermeture du port arguant qu’il s’agit de la seule source d’activité économique de la zone.
La région, abandonnée par les gouvernements antérieurs, avait bénéficié de certains travaux d’infrastructures sous l’administration de Jovenel Moïse.


Le port est le seul jardin des résidents du Nord Ouest, argue un commerçant de la zone.
Il soutient que c’est le seul canal par lequel la diaspora peut supporter économiquement les haïtiens.


Les résidents du Nord Ouest ne décolèrent pas et promettent de tout mettre en oeuvre pour empêcher la fermeture du port qu’ils assimilent à une nouvelle sanction contre la région.

LLM / radio Métropole Haïti

Publicité