Prudence du chef de l’Etat sur l’affaire Amiot Métayer

181

Le président Aristide se montre peu bavard sur le dossier brûlant du chef d’Organisations Populaires (OP) Amiot Métayer qui défie les autorités haitiennes depuis son évasion de la prison des Gonaïves,le 2 août 2002 . Jean Bertrand Aristide indique ne pas vouloir influencer la justice qui travaille sur le dossier .  » Nous avons dit clairement qu’il ne fallait plus de nouveau massacre à Raboteau .Il fallait que la loi et la paix règnent ,il faut pacifier pour permettre l’établissement d’un Etat de droit en appliquant la loi  » , déclare M. Aristide qui indique que le suivi juridique de cette affaire est en cours . Le chef de l’Etat poursuit que les avocats (de M. Métayer) et les autorités judiciaires se sont prononcés et ajoute que chacun doit faire son travail pour nous  » amener à une belle sortie « . La semaine dernière , Amiot Métayer qui rencontrait la presse aux Gonaïves avait dénoncé un plan du Pouvoir Lavalas visant à l’éliminer . Le chef d’OP avait mis au défi le régime Lavalas de procéder à son arrestation . Depuis son évasion, Amiot Métayer circule en toute quiétude dans la Cité de l’Indépendance . Une commission d’avocats a même été constituée pour régulariser sa situation . Le nom de Amoit Métayer est cité dans le rapport de la commission d’enquête de l’OEA relative aux violences du 17 décembre 2001.

Publicité