Recrudescence de l’insécurité à Simon Pelé

413

Au moins 4 personnes ont été tuées par des groupes armées dans le quartier de Simon-Pelé a Delmas samedi dernier.Les forces de l’ordre affirment avoir recensé 4 cadavres tandis que des résidents de la zone font état de 8 morts. Le porte parole adjoint de la Police, Gary Desrosiers, annonce que les forces de l’ordre ont repris le contrôle de la zone après ces incidents.Des policiers de la Brigade d’intervention du commissariat de Delmas sont déployés dans le quartier, a-t-il laissé entendre. Cependant les résidents de la région souhaitent de préférence qu’un sous commissariat de police soit implanté dans le quartier.Des citoyens ont révélé que le nombre de personnes tuées lors de l’attaque du samedi soir est de 8 morts et au moins 5 blessés.Les membres du gang dénommé Base 117 seraient les auteurs de ces crimes crapuleux. Le départ des casques bleus de la Minustah de cette zone vulnérable offre le champ libre à ce réseau de bandits.Le gang base 117 avait été démantelé par les forces de l’ordre dans le quartier de Delmas 2. Les chefs de ce gang sont recherchés par les forces de l’ordre, indique un résident de la région sous le couvert de l’anonymat.Il révèle que les bandits ont attaqué les citoyens qui collaborent avec les forces de l’ordre pour combattre l’insécurité. Les deux quartiers Simon- Pelé sont limitrophes de la route de l’aéroport.Les forces de l’ordre ont intensifié les patrouilles dans la zone, a fait valoir le porte parole de la Police. Une enquête a été également diligentée par la direction de la police judiciaire. LLM / radio Métropole Haïti

Publicité