Réouverture du bureau de l’Agence Française de Développement

190

L’ambassadeur de la France en Haïti, Christian Conan, a donné l’investiture jeudi à la nouvelle directrice du bureau de l’Agence Française de Développement (AFD) en Haïti.Le diplomate français se réjouit de la réouverture de l’Agence Française de Développement qui a été contrainte de fermer ses portes en 2004, et salue la nomination d’une personne ayant une solide expérience dans ce domaine. La directrice de l’Agence Française de Développement(AFD), Genevienne Javaloyes, privilégie la ville de Jacmel pour la réalisation des premiers projets parce que des études sur des infrastructures de protection ont été réalisées par la Banque Interaméricaine de Développement dans cette zone. » Nous avons également choisi Jacmel parce qu’il y un développement du secteur du tourisme et parce que c’est une ville de moyenne importance où nous pourrons faire quelque chose d’exemplaire », a-t-elle ajouté. La directrice de l’AFD souligne que la convention a été signée le 28 mars 2007, précisant que ceci est possible grâce au jumelage entre les villes de Strasbourg et Jacmel. » L’institut régionale de coopération au Développement et d’autres organismes apportent une contribution de deux millions d’euros pour la réalisation du projet », souligne t-elle. Genevienne Javaloyes indique que son rêve est de contribuer à aider les haïtiens dans différents domaines à vivre mieux, précisant qu’elle entend respecter les standards internationaux dans la réalisation des infrastructures routières. » Nous croyons qu’il faut des routes qui durent et non des routes qui coûtent moins cher mais qui au bout de 3 ans se retrouvent avec des trous », indique t-elle mettant l’accent sur la qualité de la coopération entre la France et Haïti. L’Agence Française de Développement (AFD) dispose d’un porte feuille de plus de 30 millions d’euros pour la réalisation de projet dans les domaines de l’éducation, santé maternelle et infantile, développement rural et environnement.

Publicité