Retrait d’un Candidat et Menace de Deux Autres

207

Dans une lettre adressée au Conseil Electoral Provisoire (CEP) M. Calixte Dorisca a dénoncé le non respect du calendrier électoral qui, entre-autre, prévoyait le début de la campagne dès le 5 octobre alors que 25 jours plus tard celle-ci n’avait pas démarré  » Trois (3) semaines ne me permettront pas de mener une bonne campagne  » a déclaré M. Dorisca pour expliquer sa décision de se retirer de la course . Par ailleurs, deux (2) autres candidats Evans Nicolas de l’Union Pour la Reconciliation Nationale (URN) et Paul Fleurival du Mouvement Pour l’Avancement de la Démocratie et l’Innovation pour le Développement d’Haiti (MADIDH) réclament à tue-tête un remaniement du CEP comme condition à leur participation . M. Nicolas s’est donné un délai d’une semaine afin de se retirer si rien n’est fait pour corriger la machine électorale. Trois (3) autres candidats par contre maintiennent leur participation dans la course, il s’agit de Arnold Dumas , Jacques Philippe Dorcé et l’ancien président Jean Bertrand Aristide, seul à mener une campagne à distance jusqu’à présent constituée de posters géants élevés sur les différentes artères de la capitale haïtienne.

Publicité