Satisfaction des autorités haïtiennes après la visite du président de la Commission de l’Union Africaine

245

Le Premier ministre Gérard Latortue place beaucoup d’espoir dans les retombées de la visite du président de la Commission de l’Union Africaine dans le pays qui s’est achevée, le dimanche 19 décembre 2004.M. Latortue table notamment sur l’intervention de Alpha Oumar Konaré auprès de l’Afrique du Sud pour contraindre l’ex-président Jean Bertrand Aristide à mettre un terme aux manœuvres de destabilisation du processus de transition. Le chef du gouvernement indique que beaucoup de choses vont changer sur le plan politique après cette visite. Gérard Latortue annonce que M.Konaré va faire une escale à Kingston pour s’entretenir avec le Premier ministre jamaïcain, Percival Patterson, influent dirigeant de la Caricom qui refuse de reconnaître jusqu’ici le gouvernement intérimaire. Ensuite, il doit se rendre à Cuba pour rencontrer le président Fidel Castro afin de convaincre son homologue vénézuélien Hugo Chavez de soutenir la transition en Haïti. Gérard Latortue est très optimiste. Pour leur part, les membres du Conseil des Sages se déclarent satisfaits du déroulement de la visite de M.Konaré. Le Conseil qui avait invité le président de la Commission de l’Union Africaine s’est félicité du caractère productif des rencontres de Alpha Oumar Konaré avec les personnalités haïtiennes de différentes sensibilités politiques. Le Conseil des Sages par la voix du Dr Ariel Henry salue les propos de M.Konaré relatifs à l’importance de la réussite de la transition.De son côté, le représentant résident du Pnud Adama Guindo a mis l’accent sur l’importance de la visite de M.Konaré qui a été, en deux occasions, président du Mali. M.Guindo qui est d’origine malienne a rappelé le rôle joué par Alpha Oumar Konaré dans la réussite de la transition dans son pays.

Publicité