Séance d’explication entre l’ambassadeur français et le premier ministre haitien

277

Le premier ministre Yvon Neptune et l’ambassadeur français ,Yves Gaudeul , se sont rencontrés autour des récentes déclarations du diplomate sur la crise haitienne . L’information a été révélée à Radio Métropole par le ministre des Affaires Etrangères , Joseph Philippe Antonio, rentré de Cuba , le vendredi 26 avril 2002 . Le chef du gouvernement et l’ambassadeur ont échangé des points de vue relatifs au respect de la Convention de Vienne, a indiqué M. Antonio qui était absent du pays et remplacé pour la circonstance par Yvon Neptune . Le chancelier reconnait reconnait que les relations entre les deux (2) pays ne sont pas en bonne santé. Joseph Philippe Antonio indique que le gouvernement haitien reproche au diplomate ses propos portant sur la corruption et la fraude électorale qui seraient monnaie courante en Haiti . L’ambassadeur Antonio n’a pas apprécié le fait que M. Gaudeul ait déclaré que ces pratiques ne seraient pas combattues par les autorités en place . Pour M. Antonio , ce sont des propos désobligeants que le gouvernement haitien ne saurait accepter . Une certaine confusion avait régné tout au long de la semaine écoulée autour de la tenue de cette rencontre. Le secrétaire d’Etat à la Communication , Mario Dupuy, avait affirmé , le vendredi 26 avril, que la réunion n’avait toujours pas lieu . M. Dupuy avait pris le soin de préciser que le gouvernement informerait officiellement la nation de la tenue de cet entretien de la même façon qu’il avait annoncé la convocation de l’ambassadeur . Le jeudi 18 avril , à l’occasion d’un diner débat organisé par la chambre franco-haitienne , l’ambassadeur Yves Gaudeul avait critiqué la gestion du pouvoir Lavalas , réclamé une solution à la crise et et le retour à la normalité constitutionnelle . Le ministère français des affaires étrangères avait soutenu la position de M. Gaudeul .

Publicité