Signature d’un Accord Entre Haïti et des Syndicats Canadiens

225

 » Avec ces séminaires de formation, les syndicalistes haïtiens vont pouvoir revigourer le mouvement syndical en Haïti  » c’est la déclaration du secrétaire général du COSYNHA, Jean Mabou, qui encourage les participants à ces ateliers à chercher à bénéficierr au possible de l’expertise des animateurs du programme. Selon Jean Mabou, le secteur syndical en Haïti est traité en parent pauvre par le pouvoir Lavalas.  » Il faut aujourd’hui que les syndicalistes haïtiens prennent conscience de leur capacité à faire avancer le mouvement’ a lancé M. Mabou .  » le COSYNHA est une organisation syndicale  » a rappelé Jean Mabou qui dit garder ouvertes les portes de l’organisation qu’il dirige à tous les syndicats qui luttent pour améliorer les conditions de vie des travailleurs. Pour sa part, le directeur du département international à la Fédération des Travailleurs et Travailleuses du Quebec (FTQ), André Leclerc, a salué les efforts deployés par le COSYNHA lors de la signature de l’accord de partenariat ce 31 octobre . M. Leclerc a souligné les difficultés auxquelles est confronté le COSYNHA dans ses démarches.  » Il est difficile de structurer une organisation dans un pays destructuré  » a déclaré M. Leclerc qui a souhaité du succès au COSYNHA. Le COSYNHA regroupe cinq (5) syndicats dont leurs membres participent aux séminaires de formation organisés en collaboration avec les syndicats canadiens.

Publicité