Signature d’une déclaration pour la démocratie et la modernité

272

Neuf partis et groupements politiques haïtiens de plusieurs tendances (droite, centre-droit, gauche et sociaux-démocrates) ont signé lundi une «Entente pour la démocratie et la modernité», ont annoncé les dirigeants de ces formations.Cette entité devrait permettre de créer un gouvernement «d’entente nationale et d’ouverture» au cas où l’un des candidats de ces partis accèderait à la présidence dès le premier tour de l’élection le 8 janvier 2006, a expliqué Mme Myrlande Manigat, un des dirigeants du Rassemblement des démocrates nationaux progressistes.«Si l’un des candidats de l’Entente accède au deuxième tour de l’élection présidentielle, les autres feront bloc avec lui», prévoit le document signé également par des candidats indépendants.Au niveau des élections législatives, les neuf partis s’engagent à favoriser une coalition de blocs parlementaires disposant d’une majorité confortable au parlement.Les membres de «l’Entente» se sont également engagés à reconnaître les résultats des prochaines élections «proclamés par le Conseil électoral, confirmés par l’observation nationale et internationale et acceptés par la majorité des signataires de l’entente».Les partis membres de cette «Entente» promettent aussi de respecter les partis de l’opposition et les règles du jeu démocratique.cyberpress

Publicité