Signes de mécontentement au sein de l’administration publique

172

La grogne semble de mise pour des employés de certaines entreprises publiques à l’approche de la rentrée scolaire du 2 septembre 2002 . Depuis le mardi 13 août , la situation est tendue à l’Office National des Postes d’Haiti (ONPH) . Des employés en colère se déclarent insatisfaits des conditions de travail et avaient même fermé les portes de l’ONPH durant toute la journée du mercredi 14 août . Ce mouvement est déclenché par le syndicat des employés, présidé par Fils Jean Estima, qui annonce une grève d’une semaine afin d’obtenir plus de deux mille (2,000.00) gourdes comme salaire mensuel . Le directeur de l’Office des Postes , Corneille Pierre Louis , se déclare surpris par ce mouvement . M. Pierre Louis affirme ne pas comprendre l’attitude des employés alors qu’il est en pleine négociation avec le syndicat . Le mécontentement est également enregistré à l’Autorité Portuaire Nationale (APN) . Les employés avaient pertubé ,le mardi 13 août, les activités. Ils demandent un 14 ème mois de salaire . Le directeur de l’APN ,Fritz Aristilde, dit travailler dans le sens des revendications des employés . Toutefois , M. Aristilde , soutient que le 14 ème mois n’est pas une obligation de la loi. Le responsable en profite pour déplorer les conséquences de la crise socio-politique sur les activités de l’APN . Les rentrées sont à la baisse à l’Autorité Portuaire Nationale en raison de la diminution des importations, indique M. Aristilde .

Publicité