Tenue d’une convention sur le tourisme dans le Nord

170

L’Association Touristique d’Haiti (ATH) a inauguré sa convention le lundi 28 octobre 2002 à Cormier dans le Nord . Durant une semaine , des personnalités du secteur touristique vont réfléchir sur la stratégie à élaborer pour permettre au pays de retrouver ses lustres dans ce domaine. Idéalement placé entre la mer et la montagne, c’est le Cormier, un hôtel de moins d’une centaine de chambres qui a été retenu pour le lancement de la Convention 2002 de l’ATH. Pour ses 50 ans de fondation, l’Association Touristique d’Haiti réunit plusieurs personalités du secteur privé et des affaires pour réfléchir sur un projet ambitieux : “ Haiti , 40 mille chambres pour demain”. Un thème qui , selon la directrice executive de l’ATH Elysabeth Sylvera Ducasse , exprime la conviction de l’association dans sa capacité de réussir. Une contribution à la mise en oeuvre d’actions réelles pour un véritable développement touristique . Madame Ducasse va jusqu’à fixer des objectifs dans le temps . Le secteur privé est en pleine réflexion, pour sa part , le gouvernement est en action, Pierre Mathurin directeur général du ministère du tourisme tenait à le préciser à l’ouverture de la convention. L’actualisation du plan directeur du tourisme, la recherche continuelle de partenaires étrangers,de nombreux projets entrepris en divers endroits du pays. Toute une série d’actions menées dans le cadre d’un plan 2001- 2006 . Après le pétrole ,le tourisme est le secteur porteur du millénaire qui a rapporté près d’un trillion de dollars en 2001. N’empêche qu’en Haiti cette industrie peine à trouver son expansion, le pays attire de moins en moins de visiteurs, seulement 5 pourcent de la diaspora retourne à la terre natale , une visite de loisirs en Haiti est parmi les plus chers de la région. Dans un tel contexte,l’Association Touristique d’Haiti tient sa convention en vue d’apporter sa proposition . Les participants devront s’arrêter à Georgetown, Grand Caiman, Cozumel, au Mexique et à Miami aux Etats Unis. Six (6) jours d’exploration à bord du paquebot “ Explorer of de Seas .

Publicité