Trafic d’armes: Le dossier du prêtre episcopalien progresse

431

La Police Haïtienne appelle les autorités judiciaires à poursuivre un prêtre episcopalien accusé de trafic d’armes.
Selon des informations, ayant fuité dans les médias et provenant du troisième rapport de la direction Centrale de la Police Judiciaire, le père Frantz Coles serait l’un des chefs d’un réseau de trafiquants d’armes et de munitions ayant acheminé des milliers d’armes de gros calibres en Haïti.


Écroué depuis le 17 août 2022, le père Coles avait été défendu par l’avocat du chef de gang Vitelhomme Innocent.
Les enquêteurs du bureau des affaires financières et du bureau des affaires criminelles ont découvert de nombreux indices qui prouvent l’implication du père Coles et d’autres dirigeants de l’église épiscopale dans le trafic d’armes.


Selon les enquêteurs de la Police judiciaire le père Coles est détenteur de plusieurs comptes dont un de plus d’un million de dollars. De plus un autre prêtre, un ressortissant du Zimbabwe, reçoit mensuellement plus de 30 000 dollars de l’église épiscopale d’Haiti.


Plus d’une dizaine de personnes sont recherchées dans le cadre de cette affaire qui éclabousse l’église épiscopale en particulier et les églises haitiennes en général.
Selon le rapport le réseau du père Coles évolue dans le cadre d’un réseau de criminels avec les gang de Village de Dieu et de Krazé Barrière.

LLM / radio Métropole Haïti

Publicité