Un défenseur des droits humains prône une force de resistance

297

Le père Gardy Maisonneuve préconise l’établissement de groupe de résistance par les citoyens. Ce projet doit prendre corps, explique le directeur du Centre Carl Lévêque, qui fait état de correspondances adressées en ce sens au chef de la Police.


Selon M. Maisoneuve le chef de la Police, le commandant des FADH et trois dirigeants de la société civile composeront le haut état major de cette force de résistance.


Pour le défenseur des droits humains il ne s’agit pas de force d’auto défense mais de groupe de résistance. Les citoyens doivent rester chez eux pour défendre leur famille et leurs biens, dit-il faisant valoir que les gens n’ont nulle part où aller.
Il assure que les citoyens, jouissant d’une supériorité numérique et d’une bonne connaissance de leur quartiers, peuvent repousser les criminels. Si les citoyens ne font rien ils seront tués, prévient M. Maisonneuve.


Il révèle que des responsables de Medexins Sans Frontières (MSF) ont indiqué que le nombre de blessés et de morts est plus élevé en Haïti qu’en Ukraine.

LLM / radio Métropole Haïti

Publicité