Un juriste prédit la condamnation de tous les accusés

367

Le juriste Frandley Denis Julien affirme que la sentence de la prison à perpétuité infligée par un juge américain à M. Rodolph Jaar ne permet pas de comprendre la trame du complot contre le président Jovenel Moïse.
Le texte de la sentence est court et ne fourni que des détails sur le jugement.


Il soutient que M. Jaar a collaboré avec les autorités judiciaires américaines mais ceci ne lui a pas permis d’obtenir une sentence faible. Les américains veulent donner un signal puisqu’il s’agit d’un président qui a été assassiné.


De plus M. Julien croit que le condamné n’avait peut être pas assez d’informations pertinentes sur le complot.


Jusqu’à présent les autres accusés ont plaidé non coupable.


De l’avis du juriste les 10 autres accusés plaideront coupable afin d’éviter un procès.


Il recommande aux autorités américaines de donner un signal fort en lançant des poursuites contre les auteurs du crime qui sont toujours en cavale.
Pour lui ces 10 personnes ne sont que des comparses.


Rodolphe Jaar sera incarcéré au sud de la Floride afin d’être proche de sa famille.

LLM / radio Métropole Haïti

Publicité