Un spécialiste recommande l’abandon du cash

485

Le banquier Niepce ZEPHIRIN , presse les opérateurs de la finance, en Haïti, à limiter l’utilisation du cash afin de diminuer la pression sur le dollar.
Il revient aux banques d’encourager leurs clients à recourir à d’autres transactions financières, explique ce spécialiste, fin connaisseur des systèmes financiers américains et haïtiens.


Il précise qu’on peut transférer en 15 minutes des montants intéressants d’une banque haïtienne vers une banque correspondante aux Etats Unis.


De plus il rappelle que le transfert de cash par la douane est interdit.
M. Zephyrin révèle que les frais de transfert de 10 000 dollars sont d’environ 100 dollars américains.
Le spécialiste insiste sur la nécessité pour que les banques proposent aux clients d’autres produits tels le SPIH, les virements sur compte et les transferts de fonds.


Il prévient que la légère appréciation de la gourde sera de courte durée faisant valoir que rien n’a véritablement changé.


Il admet également que ceci peut être le résultat de spéculations mais doute que des banques puissent être impliquées dans cette manipulation.


De l’avis de M. Zephyrin la Banque centrale contrôle avec efficacité le système financier. C’est ce contrôle qui permet que le système soit toujours viable en dépit de la hausse vertigineuse du taux de change.

LLM / radio Métropole Haïti

Publicité