Une délégation de Congressmen américains du Black Caucus attendue ce mercredi 20 février 2002 dans la capitale haitienne

180

La mission du Black Caucus sera composée des représentants démocrates de l’Illinois John Conyers et Carrie Meek de la Floride. Ces émissaires du Black Caucus doivent plaider en faveur du déblocage des fonds prévus pour Haiti par la Communauté Internationale. Dans une interview accordée à Radio Carnival à Miami , la représentante de la Floride Carrie Meek s’est montrée critique vis-à-vis de la politique de l’administration Bush concernant sur Haiti . “ Je souhaite que l’administration Bush traite Haiti comme un pays démocratique “, a indiqué Mme Meek. Elle reproche au gouvernement américain d’avoir opposé son veto à la relance de la coopération entre les bailleurs de fonds internationaux et Haiti . Le représentant cite en exemple les 200 millions de dollars de prêts de la Banque Interaméricaine de Développement (BID) qui restent gelés dans les coffres de la banque en raison de l’impasse politique en Haiti. “ Nous restons convaincus que quelque soit la nature du problème politique en Haiti, il n’est pas normal que les fonds qui devaient servir au peuple haitien soient gelés “, explique Carrie Meek. Madame Meek poursuit  » nous allons nous entretenir avec des officiels du gouvernement , nous allons parler au peuple , nous nous entretiendrons avec des membres du CARICOM ,nous allons renforcer le dialogue en Haiti et exercer des pressions pour que la BID et l’USAID débloque les fonds promis à Haiti » . Les deux (2) membres du Black Caucus Carrie Meek et John Conyers doivent séjourner pendant 48 heures dans le pays. M. Conyers est un ancien membre du Conseil d’Administration de la Fondation Aristide pour la Démocratie.

Publicité