Une intervention en vue contre les gangs de Martissant

409

Une intervention contre les gangs armés de Martissant serait imminente. C’est ce qu’ont laissé entendre des officiels du gouvernement à des syndicalistes et des leaders de la société civile du sud.


Les informations ont été rapportées par des entrepreneurs et des leaders de la société civile des Cayes dont l’agronome Pierre Léger.
Les ministres de l’intérieur et de l’environnement notamment ont réclamé le report de la grève parce qu’une intervention permettra de ramener la paix et rétablir la circulation automobile à Martissant.


Le chef de la Police, Frantz Elbe, accompagné des membres du haut état major a également promis une intervention.
Interrogé sur l’absence de réactions en dépit des exactions des bandits, le chef de la Police a fait valoir que les équipements achetés par ses prédécesseurs n’étaient pas adéquats.


On peut interpréter la demande des autorités gouvernementales et policières haitiennes comme un délai pour l’acquisition de nouveaux équipements et matériels.
M. Pierre Léger affirme que les syndicalistes et les commerçants ont accordé un sursis de deux semaines aux autorités pour rétablir la paix à Martissant.

LLM / Métropole Haïti