Vague de Menaces contre L’OPL

172

L’Organisation du Peuple en Lutte (OPL) a dénoncé une vague de menaces proférées contre ses dirigeants, par des partisans du régime lavalas. « Ces pratiques d’intimidation du pouvoir lavalas, visent à ouvrir le chemin au totalitarisme », selon l’OPL. Dans une note publiée le lundi 18 septembre, l’état major de l’OPL met en cause la responsabilité personnelle du président Préval et du chef de Fanmi Lavalas, Jean Bertrand Aristide, face à tout acte de violence exercé contre l’intégrité physique et morale de ces dirigeants. L’OPL souhaite que tous les partis et tous les membres de la société civile s’unissent dans une action commune, pour en finir avec de telles pratiques et instaurer l’état de droit en Haïti.

Publicité