Vent de panique à Pétion-Ville

296

Vent de panique à Pétion-Ville, dans la banlieue de Port-au-Prince. Un vent de panique a soufflé ce matin à Pétion-Ville, dans la zone du marché de Pétion-Ville. Aux environs de 10h00, ce matin et ce, jusqu’à midi, des individus auraient lancés des pierres contre des pare-brise de voitures, créant ainsi la panique au sein de la population de la zone. Des policiers n’ont pas tardé à intervenir, et pour le moment, il semblerait que ces policiers aient repris contrôle de la situation. Selon les témoignages, des individus auraient provoqué ce mouvement en lançant des pierres : une voiture de patrouille policière a essuyée des jets de pierres et a eu son pare-brise brisé. La police a tenté de procéder à l’arrestation des fauteurs de troubles, mais ces derniers ont eu le temps de s’enfuir, et de se cacher au niveau de Pétion-Ville. Pour l’instant, les origines de ce mouvement n’ont pas pu être déterminé. Pour le moment, le calme est revenu. Cette panique a fait tâche d’huile puisque la route de Kenscoff était pratiquement bloquée : plusieurs véhicules qui se rendaient à Pétion-Ville rebroussaient chemin. Par ailleurs, après trois jours de violences à Port-au-Prince, un calme relatif est revenu, suivi d’une timide reprise des activités commerciales.

Publicité