Vers la signature d’un accord entre le Vénézuela et Haïti pour la fourniture de produits pétroliers

98

Le gouvernement intérimaire haïtien se dit prêt à signer un accord avec le Vénézuela pour l’acquisition de produits pétrolier à un prix préférentiel. Selon le Premier ministre Gérard Latortue, les négociations vont bon train en vue de l’intégration d’Haïti au programme Petro Caribe initié par le Président vénézuelien Hugo Chavez. Intervenant devant un parterre de journalistes jeudi, Gérard Latortue a affirmé que le gouvernement brésilien a joué un rôle important dans l’établissement des contacts entre Caracas et Port-au-Prince.Le Vénézuela a décidé de vendre à Haïti des produits pétroliers à des prix préférentiels. le Président Hugo Chavez a annoncé au début du mois d’octobre que son gouvernement entendait aider la population haïtienne via l’initiative «Pétro Caraïbe » au sein de laquelle son pays vend directement de l’essence à des prix spéciaux et même avec des paiements échelonnés sur une longue période. « Nous allons donner un coup de main au peuple haïtien », a déclaré le président vénézuelien. Il a annoncé l’envoi prochain d’émissaires à Port-au-Prince pour finaliser le projet de vente de produits pétroliers à des taux préférentiels. Le coût de la vie a considérablement augmenté en Haïti depuis les hausses répétées des produits pétroliers sur le marché international. Des organisations de la société civile et des étudiants de l’Université d’Etat ont, à plusieurs reprises, manifesté dans les rues de Port-au-Prince pour forcer le gouvernement intérimaire haïtien à subventionner les prix à la pompe. Les responsables du pouvoir de transition ont, en maintes fois, fait comprendre aux protestataires qu’ils n’étaient pas en mesure d’intervenir sur le marché local expliquant qu’en raison de l’instabilité de la gourde par rapport au dollar, les conséquences seraient plus graves pour le fonctionnement du pays.