vers le déploiement en Haïti de 250 militaires américains dans le cadre d’une mission humanitaire

212

« Le Pentagone s’apprête à dépêcher des soldats en Haïti pour participer à d’importants exercices sur le plan humanitaire dans le but de démontrer le support clair de l’administration Bush au gouvernement intérimaire», c’est ce qu’ont annoncé des officiels américains au Miami Hérald.Ces exercices feront partie du Programme New Horizon, une activité civique qui permet aux militaires américains de se former davantage dans des tâches comme la construction, la sante, et ce programme des militaires américains en Haïti va démarrer à la mi-février pour prendre fin au mois de mai.Dans le cadre de cette operation 250 militaires américains seront déployés dans le pays. »Nous allons montrer le drapeau américain de plus en plus en Haiti, il est important de montrer que les Etats-Unis sont avec le gouvernement intérimaire,que nous sommes de son côté », affirme des officiels américains du Pentagone au Miami Hérald.Le Pentagone indique que ces exercices humanitaires en Haïti sont d’une grande importance au regard des violences enregistrées dans le pays qui ont déjà fait 70 morts depuis le lancement de l’opération Bagdad par les partisans armés Lavalas.Interrogé sur la possibilité pour les américains de dépêcher des troupes en Haiti pour assurer la sécurité en Haïti, des officiels estiment que les Etats-Unis ne souhaitent pas mettre des bâtons dans les roues de la Mission de stabilisation des Nations Unies mais, soulignet-ils, l’administratrion Bush est prête à fournir de l’assistance à la Minustha.Le Pentagone prévoit de dépenser 2 millions de dollars Us en Haiti dans le cadre de ces exercices à caractère humanitaire qui démarrent en février.Les 250 militaires américains seront sur place pour construire des écoles, forer des puits d’eau et metteront sur pied des cliniques médicales pour offrir des soins de santé à la population.Ces exercices se dérouleront notamment dans la zone des Gonaives durement frappées par la tempête tropicale Jeanne.

Publicité