Vers l’idemnisation des anciens militaires

189

Les militaires démobilisés commenceront à recevoir leur idemnisation avant janvier 2005. L’assurance est donnée par le président provisoire Boniface Alexandre qui annonce avoir ordonné le déclenchement du processus. Dans un message radiotélédiffusé, le lundi 20 décembre 2004, M. Alexandre indique que la pension militaire a été ajustée de 54% et révèle que 100 millions de gourdes sont déjà mis en branle par le ministère de l’Economie et des Finances. Le chef de l’Etat fait part de contacts avec des gouvernements étrangers pour aider les bénéficiaires à s’initier en affaires à travers un appui technique et financier. Le ministre de la justice et de la sécurité publique, Bernard Gousse, a confirmé l’activation du dossier. Dans cette allocution, M.Alexandre réaffirme que son gouvernement n’a pas le mandat de réhabilitation de l’Armée en référence à la demande constante des militaires démobilisés. Ce dossier a pris un tournant avec l’occupation, la semaine écoulée, de l’ancienne résidence de l’ex-président Aristide à Tabarre qui s’est terminée par la rédition des ex-militaires. Pendant ce temps, la Commission présidentielle sur le fonds de pension des militaires dirigée par Henri Dorléans a communiqué son rapport au chef du gouvernement . La commission qui propose le traitement du dossier en 4 plans recommande la création d’un Bureau de la pension des militaires démobilisés.

Publicité