Vers une harmonisation des règles d’usage dans les Barreaux du pays

194

Les hommes de loi haitiens réfléchissent sur un projet de code d’éthyque devant régir la profession d’avocat. Une importante réunion s’est tenue, le mercredi 21 août 2002, à l’initiative de la Fédération des Barreaux d’Haïti (FBH). Ce projet qui, selon les responsables de la FBH, répond au décrêt du 29 mars 1979, est destiné à harmoniser dans les barreaux les règles et usages essentiels à l’exercice du métier. le document de projet est élaboré à partir de textes déjà existants, souligne le vice-président du conseil d’administration de la Fédération des Barreaux d’Haïti, le bâtonnier de Jacmel, Maitre Luc François. La FBH entend faire d’une pierre deux (2) coups avec la tenue, le jeudi 22 août 2002, d’un séminaire de formation sur le système interaméricain de protection et de défense des droits humains à l’intention des avocats et autres professionnels haïtiens. Des experts de la Commission Interaméricaine des Droits de l’Homme de l’Organisation des Etats Américains (OEA) participent à la séance de formation. Le 14 mai dernier, les bâtonniers de Port-au-Prince, de Jacmel, de Saint-Marc, des Gonaïves, de Port-de-Paix, d’Aquin et de Jérémie ont adopté les statuts portant sur la création de la fédération des barreaux d’Haïti. Selon le président du Conseil d’Administration de la FBH, Maitre Rigaud Duplan, ce regroupement d’avocats se donne pour objectif primordial de constituer un forum permanent d’échange et de coopération susceptible de contribuer notamment au renforcement des barreaux d’Haïti, au respect de la règle de droit et à l’amélioration de l’administration de la justice au bénéfice des justiciables.

Publicité