142 evadées à la prison des femmes

556

Les autorités pénitentiaires haitiennes ont dilligenté une enquête afin d’élucider les circonstances de l’évasion du 22 septembre 2022 à la prison civile de Cabaret.
Au moins 145 détenues se sont fait la belle lors de cette première évasion à une prison dds femmes.


Seules 3 evadées ont été capturées par les forces de l’ordre.
Cette structure pénitentiaire ne compte que 85 détenues essentiellement des condamnées.
Les personnes en détention préventive ont pu fuir lors de la mutinerie.


L’enquête doit permettre de faire la lumière sur l’évasion.
Selon les premiers éléments collectés les prisoniers ont attaqué le seul gardien qui avait pris le risque d’ouvrir un bloc.
Le directeur de l’administration pénitentiaire, l’inspecteur Jean René François, soutient que l’enquête doit préciser si le gardien avait agi avec légèreté ou pas.


De plus le directeur de l’Apena rejette les allégations faisant état d’une famine à ce centre carcéral.
Il confirme que les prisons reçoivent régulièrement les rations alimentaires pour les détenus.


Toutefois il déplore l’absence de source d’énergie dans ce centre carcéral ce qui a rendu dysfonctionnel le système de caméra surveillance et celui de radio communication.


Les autorités expliquent également que le Centre carcéral pas été attaqué par des groupes armés de la région.


LLM / radio Métropole Haïti

Publicité