4 présumés bandits lynchés à Carrefour

738

L’opération Bois Calé est véritablement en cours à Carrefour. Au moins 4 personnes, accusées d’être des antennes de bandits, ont été lynchés et leur corps brûlés.
Les deux dernières victimes en date ont été capturées par des habitants de la zone Waney. Ils étaient à la recherche de ces personnes reconnues comme des alliés du gang de Ti Bois. Les présumés bandits ont été capturés tandis qu’ils tentaient de prendre la fuite dans la zone de la Piscina.


La traque des bandits est réalisée au mètre près. De nombreux barricades ont été dressées par les groupes d’autodefense.


Il faut avoir une pièce pour prouver son identité et ne pas avoir en sa possession de matériels pouvant tuer.
Les fouilles sont systématiques sur les barricades et dans le même temps des groupes tentent de localiser les bandits.


Connus sous le nom d’antenne, les bandits qui résident dans les quartiers, ont pour mission de dénoncer leurs voisins.

De nombreux bandits ont fui le centre ville de Carrefour qui leur est hostile.
Les rues sont désertes et la circulation automobile est très difficile. Des barricades avaient été installées notamment à Côte Plage qui donne accès au commissariat Oméga.


Les véhicules ne peuvent s’aventurer à Fontamarra, réputé pour être le bastion du gang de Ti Bois.

En raison des barricades les commerçants ne parviennent pas à acheminer les produits vers les quartiers. Les prix ont grimpé fortement. En outre de nombreux commerçants ont été pris au piège des routes bloquées. Nombre d’entre eux n’ont eu d’autres choix que de vendre leurs produits sur place.

LLM / radio Métropole Haïti

Publicité