80% des haïtiens contrôlés à Santiago, illégaux

122

A moins d’un mois de l’expiration du délai accordé aux haïtiens dans le cadre du plan de régularisation des étrangers, les autorités dominicaines intensifient les contrôles dans les diverses régions. La Direction Générale des Migrations (DGM) a réalisé la semaine écoulée une vaste opération de contrôle migratoire.Les opérations ont été conduite s en coordination avec le Maire de Santiago, par des équipes d’inspecteurs, d’agents de la DGM et de la mairie de Santiago. Lors de ces opérations Sur 451 haïtiens arrêtés, 386 étaient en situation migratoire irrégulière, rapportent les responsable de la Direction de la Migration. Ils ont été conduits au poste frontalier de Dajabon pour être déportés en Haïti. La plupart des migrants haïtiens sont membres du secteur informel et exercent illégalement leurs activités dans les rues. Au cours du premier semestre 2018 le gouvernement dominicain a intensifié les contrôles en vue d’appréhender les migrants illégaux. LLM / radio Haïti