A quand la publication du rapport gouvernemental sur les violences du 17 décembre 2001?

228

Une situation de confusion règne dans le camp du gouvernement Lavalas sur la date retenue pour la publication du rapport d’enquête sur les évènements du 17 décembre 2001. Le vendredi 28 juin 2002 , le ministre de la justice, Jean Baptiste Brown , a contredit son collègue de la communication , Lilas Desquiron, qui avait annoncé officiellement pour le 25 juin dernier la publication de ce rapport. M. Brown s’est contenté d’expliquer que la balle est dans le camp du juge Bernard Saint-Vil en charge du dossier. Lors d’un point de presse à la fin du mois de mai, la ministre de la communication et de la culture avait fixé la date du 25 juin pour la publication de ce rapport sur les violences du 17 décembre, un document très attendu dans le cadre de la reprise éventuelle des négociations. Entre-temps, le gouvernement poursuit son enquête sur les évènements du 17 décembre 2001. Le juge d’instruction, Bernard Saint-Vil, a entendu vendredi dernier, le journaliste Telson Fleurismé de Télémax et le secrétaire général de l’Association des Journalistes Haïtiens, Guyler C. Delva. Ces confrères, présents dans les rues de Port-au-Prince, pour couvrir l’évènement le 17 décembre ont répondu à titre de témoin. Au sortir du cabinet d’instruction, Telson Fleurismé et Guyler C. Delva n’ont pas voulu faire trop de commentaires autour des questions posées par le juge Bernard Saint Vil. Pour sa part, l’économiste et juriste Philippe Vixamar doute de la publication prochaine du rapport du gouvernement sur les violences du 17 décembre 2001. M. Vixamar, invité à l’émission “Métropolis” sur Radio Métropole du samedi 29 juin , précise que l’enquête est d’abord aux mains d’un juge d’instruction et qu’il faut attendre la procédure. Le juriste soutient d’une part que le gouvernement n’a pas mis sur pied une commission d’enquête et d’autre part , à l’approche des vacances judiciaires à la fin du mois de juillet , l’affaire risque de trainer environ une (1) année. Dans l’intervalle , la commission d’enquête de l’OEA a communiqué son rapport sur les évènements du 17 décembre au secrétaire général de l’organisation le vendredi 28 juin dernier.

Publicité