Accord de Montana : l’OPL exprime des réserves sur les discussions engagées avec Ariel Henry

1219

L’Organisation du Peuple en Lutte (OPL) n’est pas opposée aux discussions engagées entre le Bureau de Suivi de l’Accord de Montana et l’actuel Premier ministre et serait très satisfaite si une entente était trouvée rapidement, assure le porte parole de cette structure, Danio Cyriac.
Toutefois il exprime des réserves sur le format des rencontres :

« Montana se veut une démarche inclusive. Le bureau de suivi de l’accord comprend 21 membres. Pourquoi seule Magalie Comeau-Denis participe-t-elle aux rencontres. A l’OPL nous jugeons ce fait inquiétant. Cela affaiblit l’accord. »

Danio Cyriac reconnait l’urgence de trouver une solution à la crise haïtienne et estime que cela passe par une entente entre les tenants des différents accords mais il exprime son attachement au document signé le 31 aout 2021 :

« Il faut respecter l’esprit et la lettre de l’accord de Montana. Un président et un premier ministre ont été désignés. Il ne faudrait pas l’oublier. C’est sur ce point que porte notre éventuel désaccord. »

Un désaccord dont Danio Cyriac certifie qu’il n’est pas profond mais qui retentit comme un avertissement en pleine négociation.

AL/Radio Métropole