Affaire Faveur : un sénateur Lavalas invite le Sénat à convoquer le Conseil Supérieur de la Police Nationale

278

Le sénateur contesté Jean Claude Délicé invite le grand Corps à convoquer le Conseil Supérieur de la Police Nationale (CSPN) pour faire le jour sur les circonstances de la démission du directeur a.i. de la Police Nationale d’Haïti (PNH), Jean Robert Faveur. Le parlementaire lavalas qui s’est récemment prononcé en faveur d’un mandat présidentiel de dix (10) ans estime qu’il a lieu de poser des questions sur l’affaire Faveur. Jean Claude Délicé soutient que le chef de l’Etat devait évaluer la situation avant de désigner un nouveau responsable de la Police. L’ancien directeur a.i.de la PNH, Jean Robert Faveur, sera l’invité de l’Organisation Non Gouvernementale « Haïti Démocracy Project », ce vendredi 27 juin 2003 , à Washington. Jean Robert Faveur doit prononcer une conférence sur la situation de la Police Nationale. L’ex-numéro 1 de la PNH sera introduit par le Juge Claudy Gassant à cette conférence , avons-nous appris. A Port-au-Prince, l’ Opposition se montre extrêmement préoccupée par la conjoncture qui entoure le fonctionnement de la Police Nationale suite à la démission du directeur a.i. qui est actuellement en exil aux Etats-Unis. La Convergence Démocratique soutient que les déclarations faites sur les ondes de Radio Métropole par M. Faveur démontrent clairement qu’aucun directeur sérieux ne peut opérer dans une structure ou tout est contrôlé par le Pouvoir. La principale coalition de l’Opposition haïtienne doute du même coup que le Président Jean Bertrand Aristide puisse respecter ses engagements après la démission de M. Faveur.

Publicité