Ariel Henry promet un accord politique

357

Un consensus suffisant pour un accord politique, c’est la promesse du Premier Ministre nommé Ariel Henry au peuple haïtien.
Trouver un consensus entre les acteurs politiques haïtiens constitue un défi de taille qui n’a pu être relevé depuis une dizaine d’années.


Remis en selle après un communiqué du Core Group, M. Henry a révélé qu’il avait mis un terme aux consultations engagées après sa nomination par le président Jovenel Moïse.
Il annonce la reprise de ces discussions avec les forces vives de la nation.


C’est un formidable retournement de situation pour cet homme politique de gauche impliqué dans les méandres des consultations et négociations de la dernière décennie.
Dans une adresse à la nation, le dimanche 18 juillet 2021, M. Henry s’est présenté comme Premier Ministre refusant d’y ajouter tout autre qualificatif.
Il s’est gardé de faire une quelconque allusion au gouvernement de Claude Joseph.


Il a toutefois qualifié l’assassinat du président Jovenel Moïse de coup d’état.
Une rhétorique comparable à celle des leaders de l’opposition qui jettent l’opprobre sur le Premier Ministre Claude Joseph.


Le Premier Ministre nommé promet de communiquer dans les prochains jours la composition du cabinet ministériel.

LLM / Métropole Haïti