Arnel échoue dans sa tentative de come back

239

Le chef de gang du village de Dieu puis de base Grand griffe à Savien, Arnel Joseph, n’aura passé que 24 heures en cavale. Selon les informations communiquées par les autorités policières haitiennes M. Joseph a été tué lors d’accrochage avec les forces de l’ordre.


En fuite, depuis son évasion de la prison de la Croix des Bouquets, M. Joseph n’a pas eu le temps de rejoindre les autres bandits de Savien.
Selon des témoins M. Joseph a été identifié par des résidents, qui avaient, à l’instar des policiers, érigé des barricades, pour lui bloquer la route.


Il avait pu traverser de nombreux barrages grâce au conducteur du véhicule qui à chaque fois se présentait comme un ‘papa’ code signifiant policier.


Les citoyens ont fait montre d’une grande vigilance exigeant que les patrouilles vérifient les occupants de tous les véhicules.
Assis à l’arrière du véhicule avec un arme de gros calibre à la main, M. Joseph a été identifié et a pris la fuite.
Il aurait été intercepté à L’esther par une autre patrouille.


Les autorités ont annoncé la formation de 3 commissions en vue de faire la lumière sur l’évasion de M. Joseph et des autres détenus de la Croix des Bouquets.


Des organisations de la société civile accusent le gouvernement d’avoir exécuté le chef de gang qui aurait fait des révélations sur ses relations avec des officiels.


Arnel Joseph avait fait trembler Port-au-Prince avant le démantelement de son gang.
Il s’était ensuite rendu à Savien, sa terre natale, où il avait également semé la terreur.
Privé d’Arnel et d’Odma tous deux tués, la base Grand Griffe sous le contrôle de Lucson ne règne plus dans l’artibonite . Toutefois elle reste redoutable dans son repaire de Savien.

LLM / radio Métropole Haïti