Assassinat Jean Dominique: un suspect arrêté en Argentine

160

Les autorités argentines ont procédé à l’arrestation de Markington Philippe, un suspect dans le meurtre de Jean Leopold Dominique et de son gardien, Jean- Claude Louissaint, il y a quatorze ans. La nouvelle a été confirmée mardi par SOS Journalistes. Les autorités haïtiennes et argentines compétentes sont en train de coopérer en vue d’extrader Philippe vers Haïti. « C’est une étape très importante dans l’enquête. Il est évident que nous nous rapprochons de plus en plus d’une résolution de cet horrible dossier d’assassinat, » a déclaré le secrétaire de SOS Journaliste, Joseph Guyler C. Delva, qui, visiblement, a exprimé une certaine satisfaction après ce coup de filet. Selon Guiler C. Delva, les autorités policières et judiciaires doivent aller jusqu’au bout de l’enquête afin de juger et de condamner les assassins. »Si les criminels ne sont pas jugés et condamnés, ces derniers et d’autres prédateurs potentiels de la liberté de la presse pourront croire qu’un permis de tuer leur a été accordé, » prévient-il. M. Philippe avait pris refuge en Argentine afin de fuir la justice. Son arrestation par l’Interpol est l’aboutissement d’un mandat d’arrêt international qui a été émis contre ce dernier par le juge d’instruction Ivickel Dabrezil. Des efforts sont également en cours en vue de l’extradition de plusieurs autres suspects vivant en terre étrangère, y compris Mirlande Libérus qui actuellement vit aux États-Unis. Cette dernière a été présentée comme le cerveau de l’assassinat du journaliste, selon un rapport du Juge Dabrezil publié à la fin de l’année dernière. L’affaire est maintenant devant la Cour de Cassation. MJ/ Radio Métropole