Assassinat , lynchage et kidnapping dans certains quartiers de la capitale le jour de l’an.

328

Le quartier du Fort National a vécu une journée de forte tension le mardi 1er janvier 2002 à la suite de l’assassinat par balle d’un jeune homme. Fanel ainsi connu qui a reçu quatre (4) balles est décédé sur le champ et son agresseur n’a pas eu le temps de s’enfuir. Des agents de la Police Nationale d’Haiti (PNH) ont dû intervenir pour éviter le lynchage du meurtrier dénommé Himler. Les policiers ont fait usage de gaz lacrymogène. Une personne âgée et un enfant auraient succombé après l’inhalation du gaz toxique, selon des résidents du quartier du Fort National. D’un autre côté, un présumé voleur a été battu puis brûlé vif le mardi 1er janvier par des riverains, non loin de l’église de Christ-Roi. Toujours dans la même zone, trois (3) personnes ont été enlevées par des individus non identifiés.

Publicité