Avertissement de la Société Civile au Pouvoir

152

La coordination des 184 organisations et institutions de la Société Civile signataires de la déclaration du 26 décembre 2002 met en garde le Pouvoir Lavalas contre la non application de la Résolution 822 de l’Organisation des Etats Américains (OEA). L’un des membres de ce comité, André Apaid , qui était l’invité du Journal du Matin de Radio Métropole du lundi 30 décembre , a indiqué que l’impasse politique actuelle ne peut plus durer. M. Apaid a rappelé les différentes démarches entreprises par le secteur des affaires et la société civile depuis janvier 2002 auprès du Chef de l’Etat avant les Résolutions 806 et 822 de l’OEA pour lui indiquer qu’il était dans la mauvaise direction . L’homme d’affaires dit espérer que le Président Aristide ait compris le sens du message délivré par une grande partie de la société à travers la déclaration commune . Ces organisations demandent au pouvoir de satisfaire à sept (7) exigences ou initier le processus d’ici au 15 janvier avant de prendre le train électoral. Ces conditions portent notamment sur l’établissement d’un climat de sécurité et de respect des libertés publiques . Interrogé sur les dispositions que comptent adopter ces organisations en cas de refus du Pouvoir , M. Apaid a précisé qu’il reviendra à l’assemblée des institutions de se positionner . L’homme d’affaires en profite pour indiquer que ce mouvement qui a pris naissance après la paralysie des activités à la capitale par les membres d’Organisations Populaires (OP) , le 22 novembre dernier , se propose de définir un nouveau contrat social en Haiti.