Baccalauréat 2002:les examens pour les élèves de la philo se déroulent sans trop grande difficulté

250

La première journée des examens du baccalauréat deuxième partie s’est déroulée sans difficulté, le lundi 24 juin 2002. Le Ministère de l’Education Nationale de la Jeunesse et des Sports (MENJS) a mis sur pied une meilleure organisation que les années précédentes. Les différentes parties concernées par ces épreuves semblent disposées à jouer leur partition. Selon les premières constatations, le Ministère de l’Education Nationale de la Jeunesse et des Sports (MENJS)semble bien parti pour une bonne organisation du baccalauréat cette année. Les problèmes de fiches d’examen introuvables, de numéros d’ordre non correspondants, de sièges indisponibles, ont été limités au maximum. Le seul impair enregistré, le lundi 24 juin , quelques dizaines de surveillants avaient toutes les peines du monde à retrouver leurs centres d’affectations. Pour les bacheliers, l’examen de philosophie était à leur portée et les textes étaient distribués à temps. A la sortie, , beaucoup de candidats étaient visiblement satisfaits. Cependant, cette joie contrastait avec la peine de bien d’autres . Ces derniers ont très mal composé, expliquent-ils, pour des raisons les plus diverses, la surveillance par exemple mais aussi la Coupe du Monde de Foot-ball. Les “accordéons” et “bibles”( médium de support pour les tricheurs) appelés à la rescousse n’auront pas été d’un grand secours. Certains candidats, l’ayant compris, se sont mis enfin à l’étude mais ils risquent de faire les frais d’une mauvaise planification . Plus de quarante (40) mille élèves participent à ces épreuves.

Publicité