Brève rencontre Bocchit Pompeo

218

La diplomatie haïtienne s’évertue à faire la promotion du nouveau format de gouvernance du chef de l’état Jovenel Moïse.Le chancelier haïtien, Edmond Bocchit, a eu hier une brève rencontre avec le Secrétaire d’état américain, Mike Pompeo.Une occasion pour le Ministre de affaires étrangères de justifier la position du président Moïse décidé à gouverner par décret.En raison de la fin du mandat des députés de la 50 eme législature et de deux tiers du Sénat, le président Moïse devra former seul un gouvernement, promulguer une loi électorale ainsi qu’une loi de finance.Lors de sa rencontre avec son homologue américain, M. Bocchit a rejeté la responsabilité de cette conjoncture difficile sur les parlementaires.Ils n’ont pas voté le projet de loi électorale, instrument juridique pour l’organisation des élections, martèle t-il.Les échanges ont eu lieu en marge d’une réunion internationale dans la capitale colombienne.Le Ministre des affaires étrangères a exprimé la volonté du président Moise de continuer à faire fonctionner la machine étatique.M. Bocchit croit que les pays partenaires ne sont plus préoccupés par la gouvernance sans pouvoir Législatif.Selon l’article 136 de la Constitution le président à la responsabilité de garantir la bonne marche de toutes les institutions du pays, a laissé entendre M. Bocchit.Interrogé sur la position exprimée par les partenaires d’Haiti, le Chancelier a indiqué que les pays amis souhaitent que l’état adopte les décisions nécessaires pour remédier à cette situation.Le ministre haitien des affaires étrangères et le secrétaire d’état auront une rencontre officielle bilatérale demain mercredi 22 janvier 2020 à la Jamaïque. LLM / radio Métropole Haïti

Publicité