Brutalités policières dans les centres de réception et de demande de passeport

435

Des policiers impliqués dans des violences de passeports

De nombreux policiers haïtiens sont critiqués dans l’opinion publique pour leur implication dans le désordre lié au processus de demande de passeport.
Les policiers sont responsables de rakets et de violences dans les bureaux du service d’immigration dans la région métropolitaine de Port-au-Prince et dans les villes de province.


En début de semaine une jeune femme a été blessée par un policier au bureau de l’immigration à Pétion ville.
Les policiers réclament plus de 5 000 gourdes pour faire accéder le demandeur de passeport à la cour du bureau de l’immigration, révèlent des contribuables.


Des citoyens alertent sur des agressions de policiers par d’autres frères d’armes dans le cadre de bataille pour satisfaire leurs clientèles.


En réaction le coordonnateur du Synapoha, M. Lionel Lazare, appelle à un retour à l’ordre.
Il regrette que ces policiers offrent une mauvaise image de la Police.


De l’avis de M. Lazare les enquêteurs de l’inspection générale devraient plancher sur le dossier.


Les employés du service d’immigration se plaignent également de l’arrogance des policiers. Dans le même temps des citoyens révèlent que des individus revêtent des uniformes de la Police pour monnayer des services en relation avec le passeport.


A Saint Marc de nombreux citoyens dénoncent les policiers qui abandonnent le commissariat pour se regrouper au service d’immigration.

LLM / radio Métropole Haïti

Publicité