Personne n’est à l’abri dans la capitale

373

De nombreux spécialistes alertent sur un nouveau déploiement des gangs sur le territoire. Des groupes de bandits ont investis de nouveaux quartiers.


Aux Gonaives deux nouveaux gangs ont commencé à perpétrer des actes de violence. Les groupes ont établi leurs repaires au nord et au sud de la cité de l’indépendance.


Dans la région métropolitaine de Port-au-Prince le gang de Vitelhomme commence à s’installer à Malik et Fort Jacques dans la commune de Kenskoff.


Les bandits viennent des quartiers de la François et de Metivier notamment dans la commune de Pétion ville.


En outre d’autres gangs ont lancé des offensives afin de conquérir de nouveaux territoires. Des bandits ont attaqué des residents dans le quartier de Csravelle dans la zone de Nazon.
De nombreux habitants de Delmas fuient leur quartier. Ils sont pris entre l’enclume et le marteau. En effet les violences entre les gangs de Delmas 2 et Bélair se sont étendus jusqu’à Delmas 24. Aucun secteur n’est safe dans la région métropolitaine. Des gangs continuent de s’implanter dans la périphérie et au centre de la capitale.

LLM / Métropole Haïti

Publicité