Capharnaüm à l’immigration de Pétion ville

570

Les haïtiens continuent de se bagarrer dans les bureaux du service d’immigration de Pétion ville en dépit de l’utilisation de la plate-forme Delidoc.
Ce jeudi 19 avril 2023 des raketteurs ont tiré du gaz lacrymogène afin de paralyser le fonctionnement du bureau. Ils font valoir qu’ils réagissaient au refus de la directrice d’autoriser à leurs clients d’avoir accès à la salle de production.


Le service a été paralysé au grand dam des contribuables.


Une foule de demandeurs avec leurs fiches de rendez vous étaient massés à l’annexe de l’immigration au Parc Sainte Thérèse de Pétion ville pour la troisième journée consécutive.


Une vingtaine de raketteurs provoquent un encombrement rendant difficile l’accès à la salle de production.
Si le nombre de demandeurs a diminué les raketteurs ont trouvé d’autres outils pour convaincre les consommateurs à s’engager dans la corruption. Ils proposent d’aider à obtenir le sceau qui facilite l’accès à la salle de production .


Les engueulades et empoignades ne se font plus devant la barrière mais dans les couloirs. Il faut se battre pour obtenir son passeport c’est la triste réalité qui perdure en dépit de la solution de la demande en ligne.
Menaces, invectives sont inévitables dans ce capharnaüm.


Le Premier Ministre Ariel Henry avait fait remarquer qu’il faut attendre l’arrivée des nouveaux équipements et matériels pour accélérer le processus de fabrication des passeports.
La Plate-forme Delidoc permet aux contribuables de prendre des rendez vous pour les empreintes et les photos indispensables pour les passeports.

LLM / Métropole Haïti

Publicité