Cessation des activités de deux (2) coopératives dans la ville de Saint-Marc.

301

Les coopératives « Banque Coopérative d’Investissement » (BCI)et « Banque Coopérative Communautaire Haïtienne » (BCCH)ont suspendu leurs activités sans préavis à Saint-Marc, deuxième ville en importance du département de l’Artibonite. Cette décision a surpris les épargnants et suscite de vives inquiétudes au sein de la population. Les déposants restent sans nouvelles des responsables de ces coopératives et ne disposent d’aucun recours pour récupérer leur argent. Le ministre de la Coopération, Marc Louis Bazin, se dit préoccupé par le dossier des coopératives qui poussent comme des champignons à travers le pays. M. Bazin rappelle les risques qui entourent le mode de fonctionnement des coopératives en Haïti qui offrent des taux d’intérêts alléchants sur les dépots à terme au grand dam des banques commerciales. Marc Bazin qui participait à l’assemblée de la Banque Internaméricaine de Développement (BID) au Brésil a souligné la nécessité pour tous les secteurs de favoriser une réglementation de cet acteur sur le marché financier. Les relations sont difficiles entre les banques commerciales et les coopératives dont le mouvement bénéficie du support du président Jean Bertrand Aristide. Le ministre du Plan, Marc Bazin, a récemment rendu public un avant-projet de loi sur le fonctionnement des coopératives qui devraient avoir désormais de statut de banques commerciales afin d’être supervisées par la Banque centrale. Ce texte de loi ne fait pas l’unanimité dans le milieu de la finance en Haïti.

Publicité