Clarens Renois dénonce le cynisme du Premier Ministre

580

Le chef de file de l’Unir, M.  Clarens Renois, ne décolère pas contre le Premier Ministre haïtien, M. Ariel Henry qui a pris des engagements électoraux par devant la communauté internationale.  C’est un manque de respect pour les haïtiens, se désole M. Renois  considérant cet accord comme la preuve de la détermination de M. Henry à se maintenir le plus longtemps au pouvoir.
L’ex candidat à la présidence s’indigne du comportement des opposants à Jovenel Moïse qui aujourd’hui jouissent du pouvoir et font peu de cas de la misère du peuple. 
Aux yeux de M.  Renois le chef de l’exécutif fait montre de cynisme en se servant de la souffrance du peuple pour consolider son pouvoir.
L’opposition est également dans la ligne de mire de M. Renois qui déplore leur incapacité à trouver un accord entre les haïtiens.  Cet accord est souhaité par le gouvernement américain,  rappelle M. Renois, affichant son amertume suite aux énièmes promesses électorales du Premier Ministre.
Le dirigeant politique se dit outré par la souffrance du peuple. La population est fatiguée et est réduite à l’état de mort vivant par les assauts des gangs,  a dit M. Renois accusant le gouvernement d’instrumentaliser les gangs afin de pérenniser le régime.
LLM / radio Métropole Haïti

Publicité