Contribution de M. Préval à la démocratie

244

Le président sortant haïtien René Préval estime que beaucoup d’efforts ont été déployés par son gouvernement pour l’etablissement de la démocratie en Haïti notamment avec les élections du 26 novembre qui, de l’avis de M Préval sont des signaux clairs lancés aux putchistes. Toutefois le chef de l’Etat reconnait que l’interminable crise électorale a de sérieuses répercussions sur l’économie du pays. C ‘est la toute dernière rencontre avec les officiels du gouvernement de René Préval qui doit laisser le pouvoir le 7 février 2001 pour céder la place à l’élu du 26 novembre, Jean Bertrand Aristide. Parallèlement, l’Opposition haïtienne prépare l’installation d’un gouvernement de transition qui aura pour mission principale l’organisation de nouvelles élections dans le pays. La convergence Démocratique projette d’organiser une convention en janvier prochain afin de mettre sur pied le gouvernement de transition. La Convergence a, à plusieurs reprises, appelé la population à appuyer son initiative à Lavalas. Le projet de la Convergence Démocratique ne fait pas l’unamité au sein des autres partis et organisations politiques du pays. Eskanp/Koréga de l’ancien député Joseph. J. Jasmin a qualifié d’irréaliste ce projet et a proposé comme alternative à Lavalas la restructuration des Institutions de l’Etat et de la classe politique.

Publicité